Benjamin Girard est né en 1985 à Tours. Diplômé de l'école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2009, l'ensemble de sa démarche tourne autour de la peinture, du dessin, de la photographie et de la vidéo (films, essais).
Passionné par l'histoire des formes, c'est aussi par la relation aux mythes qu'il fonde la base de sa pensée plastique. La rencontre entre Science, Fiction et Histoire est ouvertement proposée. L’étude de la mémoire, ainsi que la compréhension du monde d'un point de vue métaphysique forment le point commun de tous ses travaux.

Après une résidence à Beauvais en 2010-2011 (Le Chemin Noir), il travaille sur plusieurs grandes suites photographiques (Tristia, Kosmos, Interruption). Entre 2012 et 2016, Benjamin Girard réalise plusieurs courts et moyens métrages expérimentaux, notamment sur l'Histoire Européenne (Intermission, 2016). En 2016, il fonde l'association Rouen Virtuelle avec l'historien Guy Pessiot et l'urbaniste Jean-Philippe Gauberthier.

Benjamin Girard participe également aux expositions et performances du collectif artspéculation, notamment comme peintre, documentariste et photographe sur les activités du groupe (trois films en 2018-2019 : Access Denied, Vente sous X, L'origine de l'Art).

Deux installations vidéos ont été réalisées pour des lieux institutionnels et musées : "Panskopos" et "Quis hoc perficiet ?".

À partir de 2018, Benjamin Girard se consacre presque exclusivement à un travail de peintre, avec la série "To Blow", exposée à Tours, puis à Saint-Denis, au 6B (juin 2019).
En 2020, il entame la série "La porte étroite".

Vous pouvez suivre le travail de Benjamin Girard sur instagram : bgbenjamingirard