Benjamin Girard est né en 1985 à Tours. Diplômé de l'école Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2009, l'ensemble de sa démarche tourne autour de la pratique de la photographie, de la vidéo (films, essais), de la conception d'installations, mais aussi de la peinture et de l'écriture de poésies.
Passionné par l'histoire des formes et l'évolution de l'esthétique, c'est aussi par la relation aux mythes et aux symboles qu'il fonde la base de sa pensée plastique. La rencontre entre Science, Fiction et Histoire est ouvertement proposée. L’étude de la mémoire, ainsi que la compréhension du Monde d'un point de vue métaphysique forment le point commun de tous ses travaux.

Après une résidence à Beauvais en 2010-2011 (Le Chemin Noir), il travaille sur plusieurs grandes suites photographiques (Tristia, Kosmos, Interruption). Entre 2012 et 2016, Benjamin Girard réalise plusieurs courts et moyens métrages expérimentaux, notamment sur l'Histoire Européenne, du premier Empire à 1918 (Intermission, 2016). En 2016, il fonde l'association Rouen Virtuelle avec l'historien Guy Pessiot et l'urbaniste Jean-Philippe Gauberthier, destinée à promouvoir une reconstitution uchronique d'une partie détruite de la ville de Rouen par les moyens de la 3D et de la Réalité Virtuelle. Benjamin Girard participe également au collectif d'artistes Artspéculation. Il travaille à principalement à Rouen, Paris et Tours.